François Malbreil : L'Art de la lumière

 

François Malbreil a couru le monde et l’a peint, de l’Antarctique, ses brise-glaces, son ciel, sa mer et ses icebergs qui se confondent à l’Océan indien et Madagascar, ses « grandes barques », ses « retours de pêche », la luxuriance tropicale, les plages de sable blanc, les ciels gris des cyclones menaçant.

Mais gare au raccourci pour dire la démarche de François Malbreil dont la Galerie cachée est heureuse de présenter l’œuvre figurative du 6 juillet au 11 août.

Il ne faut surtout pas réduire cette œuvre à une accumulation de scènes, de paysages, de personnages servis par une technique riche de merveilles de l’histoire de l’art. Ce serait passer à côté d’une œuvre si vraie, si sincère, si cultivée.

« Je peins pour les vivants mais aussi pour les peintres défunts que j’aime », confie-t-il. Attardez-vous sous les Couverts de Mirepoix et vous verrez que, bien sûr, François Malbreil peint le monde que, bien sûr, chacun de ses tableaux raconte une histoire, des histoires. Mais une touche supplémentaire d’attention vous montrera que ces histoires ne tombent jamais dans l’anecdote.

Pour aussi fières qu’elles soient de s’inscrire dans l’histoire de la peinture figurative, les œuvres de François Malbreil ne vous disent pas tout au premier coup d’œil et elles ne vous le diront jamais.

C’est la partie de son œuvre consacrée à Madagascar où il a vécu en « Vahaza » (étranger en malgache) mais en « Vahaza » respectueux qui nous intéresse aujourd’hui. Ce sera donc à vous d’aller chercher, d’aller rêver l’histoire de ces « grandes barques », de ces « femmes accroupies sur la plage », de cette « marchande de poisssons », de ces « jours de pluie sur Mahambo ». Ce sont là autant de thèmes, dit François Malbreil, que « j’ai explorés au gré de ma fantaisie, de mon goût et de mes réflexions » avant qu’ils ne deviennent toiles où on « retrouve des éclats d’infini » dans son atelier qu’il décrit comme « une arène mentale »« on rejoue le monde ».

Mais dans cet atelier, au-delà de la diversité des techniques – huiles sur toile, aquarelles, gravures et lithographies, céramiques - « le lien qui unit les oeuvres demeure la lumière »« Sa nature, son éclat et son intensité varient au fil des heures, des latitudes et des années mais la lumière ne quitte jamais l’esprit du peintre. La peinture est art de la lumière », souligne François Malbreil.  « Dans l’Océan indien, la lumière intense se fait fulgurance sur les peaux sombres. On cherche l’ombre fraîche des vérandas et des grands arbres pour tout à loisir contempler la vaste frise du monde. Les marchandes aux paréos colorés s’affairent à leur négoce, les pêcheurs Vézo sur la côte Mozambique hissent leurs pirogues sur le sable. On s’attroupe autour des embarcations; dans les villages côtiers les filets sèchent entre les cases béton, les nuages captent les derniers rayons de soleil», s’émerveille-t-il..

Alors qu’importe que pour certains « représenter le monde, peindre à l’huile” soit un “anachronisme”, ce n’est là qu’une “apparence”.

Jean-Paul Couret

 

Retour De Peche Sur La Plage
En Attendant Les Pirogues
Madagascar - Marchande De Bananes
Madagascar - Deux Marchandes
Sous Les Auvents Du Marche
Lithographie
La Découpe Du Poisson
Jeune Vezo Avec Une Pirogue
Madagascar - Marchandes De Poissons
La Belle Suzanne
Madagascar - Une Pirogue Sur Le Sable
Madagascar - Boutre Sur Le Sable
Mahambo - Plage Avec Pirogues
Madagascar - Pluie Sur Mahambo
Malgache Au Filet Blanc
Mahambo - Jour De Pluie
Madagascar - Landières A La Rivière
Madagascar - En Attendant Les Pirogues
Arrivée De Pirogue Avec Marchandes
Retour De Peche A Sarodrano
Anakao Soleil Midi
Madagascar - Vue Sur La Lagune
Madagascar - Grandes Barques
Madagascar. Pirogues
L'orage
Bungalow à Saint Augustin
Madagascar Pirogue A Saint Augustin
Madagascar. Saint Augustins Pirogues Et Filets
Madagascar. La Saison Des Algues
La Belle Vezo Aux Cordages Noues

 

Expositions personnelles

2016 Saint Bertrand de Comminges. Les Olivétains. Moderne Cythère
MIREPOIX. La Galerie Cachée. Madagascar
SIGEAN. Le Potager. Miscellanous
2015 RACAN. Château de Racan. Cargos et rollers
TOULOUSE. Espace Croix-Baragnon. Histoire Naturelle
2014 TOURNEFEUILLE. Médiathèque- Peindre le monde
2013 ANDILLAC - Château-musée du Cayla – L’incertitude des confins
PARIS – Librairie galerie Emmanuel Lhermitte – Peindre le monde
FOIX – Collège Lakanal – A l’ombre des volcans
2012 PARIS-Yacht Club- Iles-Continents
2011 TOULOUSE –Galerie le Confort des Etranges. Librairie Ombres Blanches – Climats 1981/2011
2010 TOULOUSE – Librairie Ombres Blanches – Noir Afrique
2009 TOULOUSE – BAG – Le Bleu du Ciel
TOULOUSE _Galerie Shad – Soleil Bleu
2008 SAINT PIERRE – LA REUNION – Galerie Khephren – Hors l’Océan
MARCIAC- Maison Guichard – D’un Océan l’Autre
PARIS – Yacht Club – Trans-Golf
QUILLAN - Espace Cathare
2007 BEZIERS – Espace Riquet – Océan Sud
2004 ST-DENIS – La Réunion – Muséum d’Histoire Naturelle – Les Oiseaux de la Réunion.
2003 MONT DE MARSAN – Musée Despiau-Wlérick – Des pas dans le sable.
TOULOUSE – Espace Privat – Une saison malgache
2002 Saint-Pierre – La Réunion – Galerie Kephren – 21° Sud.
Tournefeuille – Médiathèque – Flux et reflux.
2001 Rochefort- Musée National de la Marine.Terres australes et.antarctiques.L’extrémité du monde
TOULOUSE – Galerie de la Daurade – Tours et détours.
2000 BREST -Musée de la Marine -Terres Australes. L’extrémité du monde.
GAILLAC – Musée des Beaux Arts – Tour d’horizon Saint-Pierre – La Réunion – Galerie Kephren – Orient.

Expositions collectives

2013 Sorèze-Abbaye-école. Deuxième triennale de l’estampe européenne (Estampadura)
Toulouse. Caserne Niel. L’estampe dans tous ses états.(Estampadura)
2012 : Villeneuve Tolosane. (Estampadura)
Cagnac-les-Mines- Musée de la Mine- (Estampadura)
Castelsarrazin- Salon d’automne
Toulouse. Ombres Blanches- (Estampadura)
2011 : Castelnau de Montmiral. (Estampadura)
Toulouse : Atelier de la main gauche et galerie Art-Sud (Estampadura)
2007 : Toulouse. Espace croix Baragnon - Paysages
2003 : Paris. Musée National de la Marine - Salon de la Marine
2001 : Pont Audemer - L’art dans la ville
2001 : Saint Pierre, La Réunion - Artistes de la Galerie Khephren
1999 : Etretat - Artistes de la Galerie Delarue
1997 : Saint Denis, La Réunion. Galerie du Cadre Noir - Dix journées pour l’art
1997 : Southampton. USA - Artistes de la galerie RVS
1990 : Toulouse. Palais des Arts - Première biennale d’art contemporain